Opéra de Beijing

  • Type:

    Patrimoine culturel mondial

Descriptif

Opéra de Beijing

L'Opéra de Beijing, également connu sous le nom de Pingju et Jingxi, est le plus influent des opéras en Chine. Il est populaire principalement à Beijing et répandu partout en Chine. À partir de la cinquante-cinquième année du règne de l'empereur Qianlong de la dynastie des Qing (1790), les « Quatre grandes Troupes de l'Anhui », à savoir Sanqing, Sixi, Chuntai et Hechun, qui se produisaient à l'origine au sud de la Chine, sont successivement entrées à Beijing et ont absorbé une partie du répertoi...

Plus
Opéra de Beijing

L'Opéra de Beijing, également connu sous le nom de Pingju et Jingxi, est le plus influent des opéras en Chine. Il est populaire principalement à Beijing et répandu partout en Chine. À partir de la cinquante-cinquième année du règne de l'empereur Qianlong de la dynastie des Qing (1790), les « Quatre grandes Troupes de l'Anhui », à savoir Sanqing, Sixi, Chuntai et Hechun, qui se produisaient à l'origine au sud de la Chine, sont successivement entrées à Beijing et ont absorbé une partie du répertoire, des mélodies et des méthodes des spectacles des opéras Kunqu et Shaanxi (Qinqiang)ainsi que quelques airs folkloriques locaux, pour finalement former l'Opéra de Beijing grâce aux échanges et intégrations continues.

L'Opéra de Beijing dispose d'un ensemble de modes d'expression artistiques normalisés en matière de littérature, de spectacle, de musique et de scénographie. Les rôles sur la scène de l'Opéra de Beijing sont répartis en plusieurs catégories,à savoir Sheng, Dan, Jing, Chou, Za, Wu, Liu etc. Les airs appartiennent au style Banqiang (un système de réglage de texte, principalement utilisé dans l'opéra chinois, dans lequel la musique fonctionne en tant qu'élément subsidiaire du texte). La musique est principalement composée du Xipi et du Erhuang. L'accompagnement de l'Opéra de Beijing se divise en deux grandes catégories : la scène marquée par le chant et celle par l'exécution d'instruments à percussion. La première utilise le Huqin comme instrument principal, tandis que la dernière utilise le Guban (la combinaison d'un petit tambour et d'une cliquette) comme instrument principal.

Les différentes couleurs des masques de l'Opéra de Beijing représentent les différentes personnalités des acteurs. Le rouge est mélioratif et représente la loyauté et le courage ; le noir est neutre et caractérise la férocité et la sagesse ; le bleu et le vert sont également neutres et représentent les héros de la route dans l'intérêt populaire ; les jaune et le blanc sont péjoratifs et représentent la ruse et la méchanceté ; l'or et l'argent sont mystérieux et représentent les dieux et les démons.

Photo
Recommandations des touristesPlus

A propos|Contactez-nous|Coopération commerciale

Copyright © Centre de publicité du Bureau municipal de la culture et du tourisme de Beijing (Centre de contrôle des opérations
touristiques de Beijing) Tous droits réservés